BRUXELLES

1800 exposants et 79 pays au Seafood: vous mangez 20kg de produits de la mer par an

Le Seafood est le plus gros salon mondial dédié aux produits de la mer.
Le Seafood est le plus gros salon mondial dédié aux produits de la mer. -Reporters / DIRV

C’est un salon nettement moins médiatique que celui de l’auto, de la construction ou des vacances: pourtant, Seafood attire près de 1800 sociétés et 79 pays au Heysel ce week-end. Il s’agit du plus grand rendez-vous mondial dédié aux produits de la mer.

Le salon Seafood, première exposition mondiale consacrée aux produits de la mer organisée chaque année à Bruxelles, fête ses 25 ans. Plus de 1.800 sociétés exposantes issues de 79 pays différents seront ainsi présentes de mardi à jeudi, sur le plateau du Heysel, pour présenter leurs produits de la mer, services et équipements sur plus de 38.350 mètres carrés, se félicitent jeudi les organisateurs de l’événement.

Selon ces derniers, l’exposition permettra aux participants de rencontrer de nouveaux fournisseurs, de découvrir les nouvelles tendances et d’aborder les défis et succès du secteur. Parmi les nouveaux pays participants, il y aura notamment le Costa Rica, Chypre, la Roumanie, le Myanmar et le Venezuela. Ces deux derniers auront en outre, comme 71 autres, un pavillon national ou régional.

Le succès et la croissance de cet événement au fil des ans sont dus à la popularité croissante des produits de la mer dans le monde entier, expliquent les organisateurs de Seafood. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, la consommation de produits de la mer a en effet atteint plus de 20 kilos par personne par an, à la faveur de la forte croissance de l’aquaculture, des pêches record pour certaines espèces importantes et d’une diminution des pertes.

Deux palais seront par ailleurs consacrés au Seafood Processing Global. Cet événement abordera tous les aspects du traitement des produits de la mer, dont le matériel et l’équipement de conditionnement, les appareils de réfrigération et de congélation, le matériel pour la transformation primaire et secondaire, le contrôle de l’hygiène, le traitement des déchets et les services de contrôle de qualité.