Deux assemblées cruciales

La disparition d’Albert Daffe, qui tenait plusieurs postes clés (présidence et trésorerie), tant au CP qu’à l’AIF, rebat évidemment les cartes.

Au CP Namur, la prochaine AG ordinaire, fixée le vendredi 2 juin, à Profondeville, sera aussi celle des élections, avec de nombreux postes vacants à pourvoir: président, vice-président, secrétaire, responsable ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 342 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?