Présidentielle: «À gauche, à droite: les Français ne savent pas ce qu’ils veulent»

 De son café du Nord, Benoît décrypte la tendance: «La moitié ira au premier tour voter au hasard, l’autre moitié ira au second voter à contre cœur».
De son café du Nord, Benoît décrypte la tendance: «La moitié ira au premier tour voter au hasard, l’autre moitié ira au second voter à contre cœur».-ÉdA – 301885402279

À quelques jours des élections, rencontre avec des habitants de Fumay, bourg traditionnellement à gauche basculé à droite lors des dernières municipales.