Présidentielle: «À gauche, à droite: les Français ne savent pas ce qu’ils veulent»

 De son café du Nord, Benoît décrypte la tendance: «La moitié ira au premier tour voter au hasard, l’autre moitié ira au second voter à contre cœur».
De son café du Nord, Benoît décrypte la tendance: «La moitié ira au premier tour voter au hasard, l’autre moitié ira au second voter à contre cœur».-ÉdA – 301885402279

À quelques jours des élections, rencontre avec des habitants de Fumay, bourg traditionnellement à gauche basculé à droite lors des dernières municipales.

«J’hésite à aller voter mais j’ai peur d’avoir la gauche », lance une dame âgée remontant une des rues principales de Fumay ce samedi pluvieux, ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 27 des 763 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?