Les deux bougies du Repair café

Un pantalon à raccourcir, un dérailleur défaillant, un grille-pain défectueux? Des bénévoles vous dépannent. ÉdA – 301808848261

Le Repair café d’Annevoie vient de souffler ses deux bougies. Plus de 250 interventions efficaces par année. Un véritable succès.

De plus en plus de personnes sont persuadées que l’on peut réduire les gaspillages, notamment en ce qui concerne les objets de la vie courante. Ainsi une centaine d’associations ont vu le jour en Belgique pour organiser ce qu’on appelle un Repair café. Le but est de réparer ensemble. Des bénévoles mettent leur compétence, et souvent leur outillage, pour procéder à des réparations dans divers domaines comme l’électroménager, la couture, l’informatique, les vélos, les jouets... La réparation se fait en présence de la personne qui vient avec quelque chose à réparer, l’occasion de partager des savoirs, d’avoir des échanges et de nouer des relations.

Le projet de lancer un Repair café à Annevoie est né en novembre 2014, lors d’une réunion d’une vingtaine de personnes qui ont décidé de démarrer le projet en mars 2015. Ce Repair café est organisé le premier samedi du mois, de 14 à 17 h, aux Courtils, à Annevoie. Il vient donc de célébrer son deuxième anniversaire.

En plus des réparations habituelles, certains samedis sont consacrés à un domaine particulier, en fonction de l’année. C’est le cas pour les réparations des vélos et des outils de jardinage au printemps, du petit mobilier en été, des jouets et des guirlandes de Noël en automne...

En deux ans, l’équipe des bénévoles a procédé à quelque 250 interventions, soit une vingtaine par séance, dont 90% de réparations effectives. Certains objets ne sont pas réparables, parce que les pièces de rechange ne sont plus disponibles ou parce que l’électronique est trop sophistiquée.

Avec des bénévoles

Le Repair café d’Annevoie compte sur des bénévoles de l’ACRF qui assurent l’accueil et le secrétariat, proposant café et collations.

Un cochon tirelire appelé Lardon peut recevoir les contributions laissées à l’appréciation de chacun.

Le Repair café d’Annevoie s’autofinance pour son fonctionnement habituel mais il a pu bénéficier d’une aide financière de la coopérative agricole Cera pour acheter du mobilier et pour monter une cuisine avec du matériel de récupération.

Il est actuellement à la recherche d’un financement afin de disposer d’un outillage propre qui pourrait progressivement remplacer celui qui est apporté chaque samedi par les bénévoles.

Annie Nysten, 071/799 345, ou Joseph Pirson, 0477/221 211 ou via courtils@skynet.be