Yves Lemaire : «Je ne veux plus le voir»

Eda Didier Clarenne

À Arlon, le président Yves Lemaire et le coach Jean-Yves Chapelle ont appris le départ de Jordi Merino en lisant l’Avenir ce lundi, alors que le joueur leur avait assuré, dimanche soir, qu’il ne savait pas encore ce qu’il ferait au terme de la saison.

«Je ne veux plus le voir, lâche sans détours Yves Lemaire. Il n’a plus besoin de venir aux entraînements, ni aux matches. On terminera la saison sans lui. Il aurait dû être franc. On lui a demandé ce qu’il faisait la saison prochaine. Il nous a dit qu’il était sollicité notamment par Longlier, Libramont et Bertrix, et il nous a assuré qu’il n’avait aucun accord, qu’il devait encore réfléchir. Donc on est tombé à la renverse ce lundi en lisant l’Avenir, en apprenant qu’il avait un accord avec Bertrix. Jean-Yves (Chapelle) est furibard également. On a quand même droit à une réponse honnête.»