LIBRAMONT

Huit joueurs formés au club

Claudy Marcolongo était quelque peu dégoûté, samedi soir, après avoir vu son équipe gaspiller un avantage de trois buts en moins de vingt-cinq minutes contre Habay.

«C’est d’autant plus rageant que Saint-Léger et La Roche, deux de nos concurrents dans la course au Top 5, se sont inclinés, dit-il. Si nous l’avions emporté, nous serions revenus à hauteur de Saint-Léger ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 161 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?