Football

Benjamin Jacob rempile au Léo

Benjamin Jacob reste à Bastogne
Benjamin Jacob reste à Bastogne-EdA

Son nom circulait du côté de Compogne, champion en 3F et promu en P2. Mais Benjamin Jacob a finalement décidé de jurer fidélité au Léo, samedi soir.

Avant ou après la victoire à Wellin? «Après, affirme celui qui entamera l’été prochain sa septième campagne aux Récollets, mais mon choix aurait été le même si nous n’avions pas gagné. Le projet de Compogne était très intéressant. Je sais que l’ambiance est terrible, là-bas. Mais avec les quatre, cinq anciens de Bastogne, nous avons décidé de repartir tous ensemble pour un an.»

Et ce avant même que l’équipe n’assure son maintien en première provinciale. «Quelle que soit l’issue de ce championnat, nous avons reçu certaines garanties de la part du président, dit-il. Pascal Lebrun a de bonnes chances de rester et si nous prolongeons notre bail en P1, nous devrions aligner une équipe compétitive la saison prochaine.» Mais les dirigeants bastognards ne répètent-ils pas, chaque année, que la suivante sera meilleure que celle en cours? «C’est vrai que cela ne s’est pas toujours vérifié ces dernières années, mais cette fois, j’y crois, assure le défenseur. Si les joueurs dont le président m’a parlé nous rejoignent, Bastogne pourra ambitionner autre chose que le maintien. Je lui fais confiance.»

La preuve qu’on peut se sauver en P1 en ne s’entraînant qu’une fois par semaine?

En attendant, il reste quatre matches à disputer et Bastogne occupe toujours un fauteuil de descendant direct. Le 10/15 réalisé depuis la reprise autorise toutefois les Bastognards à y croire plus que jamais et les prochains duels face à Marloie et Freylange s’annoncent capitaux. Mais peut-on vraiment se sauver en P1 en ne s’entraînant qu’une fois par semaine, comme le font les Léomen depuis plusieurs semaines? «Je vous le dirai dans un mois», répond Benjamin Jacob.

Suivez notre page L'Avenir Luxembourg sur Facebook