Randonneuse tuée par une vache au Tyrol: sa famille veut 360.000 euros

Randonneuse tuée par une vache au Tyrol: sa famille veut 360.000 euros

AFP/Archives

Le mari et le fils d'une randonneuse tuée par une vache dans un alpage autrichien réclament 360.000 euros de dommages intérêts en justice, a-t-on appris lundi auprès du tribunal d'Innsbruck.

Cette démarche, révélée par le quotidien régional Tiroler Tageszeitung, suscite l'inquiétude du monde agricole autrichien, qui craint qu'elle ne crée un précédent préjudiciable à l'élevage en montagne dans ce pays au tourisme estival florissant.

La victime, une vacancière allemande âgée de 45 ans qui se promenait avec son chien, avait été chargée par une vache alors qu'elle traversait un troupeau comprenant des petits. Les faits s'étaient passés dans le Stubaital, au Tyrol (ouest), en juillet 2014.

Le mari et le fils de la randonneuse réclament 360.000 euros de dommages et intérêts au paysan propriétaire de la vache, dans une procédure civile qui doit être plaidée au printemps.

La Chambre d'agriculture du Tyrol s'est alarmée lundi des "conséquences pour le tourisme et l'agriculture" d'un éventuel jugement favorable aux plaignants.

Son président, Josef Hechenberger, a plaidé pour que "les alpages restent un espace d'exploitation pour les paysans", soulignant que les randonneurs devaient respecter les panneaux d'avertissement signalant les troupeaux de vaches allaitantes, "en particulier quand ces randonneurs ont des chiens".

Le tourisme estival a représenté 20,8 millions de nuitées au Tyrol autrichien en 2016, en hausse de 5,5% en un an, soit presque autant que le tourisme hivernal (26,8 millions) dans cette région alpine prospère.