WAREMME

Un carnaval haut en couleur, avec 20 000 spectateurs

Près de 20 000 personnes ont participé hier au carnaval de Waremme. Dans une ambiance tonitruante, 39 chars ont sillonné le centre-ville.

Chaque participant au cortège avait enfilé son plus beau costume, hier après-midi.
Chaque participant au cortège avait enfilé son plus beau costume, hier après-midi.

Depuis le matin, hier dimanche, les ouvriers communaux veillent à la sécurité des routes waremmiennes. Le traditionnel carnaval est sur le point de démarrer dans les rues du centre-ville. À Oleye, les chars attendent le départ. Certains sont à la traîne et occasionnent une petite frayeur… «Si on ne démarre pas à 14 h 11 comme prévu, ce sera peut-être à cause de nous», lance Olivier Jeuris, le chargé de communication de la Ville, un quart d’heure avant le départ, attendant le char disco des employés de la Ville. Finalement, pas de soucis. Les 39 chars peuvent démarrer et lancer les festivités.

Un nouveau prince et pas de pluie

Mais les doutes s’installent. Le temps sera-t-il à la fête lui aussi? Certains chars ont dû se contenter du minimum pour la décoration.

«On voulait un thème vénitien mais les masques sont fragiles, explique Loïc Bonnechère (19 ans), le nouveau prince carnaval. On a plutôt misé sur les costumes pour ne pas faire de dégâts.»

Après avoir symboliquement reçu les clés de la ville, le jeune prince, très impliqué dans sa démarche depuis sa nomination, a fermé le cortège avec son véhicule tiré par de grands chevaux blancs en papier mâché. Devant une foule assaillant les rues malgré les incertitudes météo. «Malgré tout, on attend près de 20 000 personnes comme l’an dernier, affirme Olivier Jeuris. C’est largement faisable.» Finalement, le chiffre a atteint les sommets espérés: entre 18 000 et 20 000 personnes ont foulé les rues de la capitale hesbignonne.

Si le soleil ne s’est pas pointé, les spectateurs ont pu profiter d’un panel de chars aux décors divers, parfois venus de loin. Les pompiers de Slins, le cortège carnavalesque de Heers… de Landen et bien d’autres se sont joints aux locaux du Vélo-Club d’Oleye et autres pirates de la piscine de Waremme notamment. Munis de tonnes de confettis, de gadgets et bien sûr de bonbons à offrir aux nombreux enfants qui se sont déplacés pour l’occasion, ils ont démarré leur périple à l’hôtel de ville pour assaillir les grands axes du centre-ville. Une nouvelle réussite pour les Waremmiens.