STIB

7 bancs d’entretien et 23 métros stockés: comprendre le dépôt Érasme enterré de la STIB en 5 photos interactives

Le chantier du dépôt Érasme est lancé. La STIB y remisera 23 métros dès mai 2019. 7 d’entre eux pourront y être entretenus simultanément. On décrypte le fonctionnement de ce dépôt de métro souterrain en 5 photos interactives.

Les halls techniques du dépôt Érasme de la STIB, prévu pour le printemps 2019, seront enterrés. Ils permettront l’entretien simultané de 7 métros et le stockage total de 23 trains.
Les halls techniques du dépôt Érasme de la STIB, prévu pour le printemps 2019, seront enterrés. Ils permettront l’entretien simultané de 7 métros et le stockage total de 23 trains.

La STIB a porté ce 20 mars les premiers coups de pelleteuse au chantier de son nouveau dépôt, qui ouvrira à Érasme fin 2019.

Ce dépôt métro, premier construit par le gestionnaire du réseau depuis le dépôt Jacques Brel fin des années 2000 à la Gare de l’Ouest, présente la particularité d’être presqu’entièrement souterrain: seul un local administratif, servant aussi à la formation, en émergera en surface. Le reste se composera de 700m de tunnels, localisés sous le boulevard Henri Simonet.

Y seront «remisées» 23 rames de métro alors que 7 zones d’entretien permettront les réparations aux trains. Une voie d’essai de 1,2km longera le chemin de fer SNCB. Au total, le chantier coûtera 110 millions d’euros, dont 10 pour le réaménagement complet du boulevard. Ce dernier sera relifté en plusieurs phases, nécessitant des alternances de circulation ainsi qu’une bande «urgence» laissée libre pour les ambulances entrant et sortant de l’hôpital Érasme.

7 bancs d’entretien et 23 métros stockés: comprendre le dépôt Érasme enterré de la STIB en 5 photos interactives Pascal Smet a donné le premier coup de pelleteuse au chantier. -EdA - J. R. «40 métros par heure»

«L’objectif de la STIB à moyen terme est d’augmenter le nombre de passages de métros de 24 par heure à 40 par heure», échelonne Renaud de Saint Moulin, vice-président transport system de la STIB. «Pour ce faire, le système de signalisation ainsi que les façades des quais seront revues. Mais il fallait aussi commander 43 nouveaux métros. Cette commande a été passée en juillet. D’où le besoin de ce nouveau dépôt, en plus de la modernisation de celui de Delta».

Le quartier de l’hôpital Érasme, à Anderlecht, a été choisi pour son emplacement idéal afin d’injecter les métros sur le réseau. Ceux-ci, construits par l’espagnol CAF, iront d’abord enrichir la flotte des lignes 1 et 5 avant de circuler éventuellement sur le nouveau métro nord devant relier Albert et Bordet à l’horizon 2025.

Pour mieux se rendre compte de l’importance du chantier dont le premier coup de pelleteuse a été donné par le Ministre de la Mobilité Pascal Smet (sp.a), voici 5 photos interactives qui le recadrent dans son quartier et en distinguent les différentes parties.

Le dépôt Érasme dans son quartier

Le dépôt Érasme de l’intérieur