Impeccable entre les perches d’Hoeilaart, Kevin Hannon, ancien Grézien, estimait pourtant que la balance aurait pu pencher du côté des locaux.