MOUSCRON

Les imitations de Marc-Antoine Le Bret ont bluffé le public hurlu

Le spectacle «Marc-Antoine Le Bret fait des imitations» a trouvé ses adeptes. Tout le monde est tombé sous le charme de l’artiste télégénique.

L’imitateur breton a pris plaisir à descendre de nombreuses fois de la scène pour taquiner les spectateurs.
L’imitateur breton a pris plaisir à descendre de nombreuses fois de la scène pour taquiner les spectateurs.

L’imitateur Marc-Antoine Le Bret vient de faire plier en quatre le Centre Marius Staquet en plus de celui du Théâtre du gymnase parisien qu’il égaie tous les week-ends jusqu’à la mi-juillet au moins, prolongations d’un réel succès obligent…

Ses voix — vraiment bien plus maîtrisées que Canteloup — ont bluffé le public mouscronnois. Mais les cordes vocales ne font pas tout: ses textes bien pensés avec ses auteurs font pouffer de rire toutes les trois secondes. La force de celui qu’on voit chez Ruquier, Hanouna, qu’on entend sur RFM tous les matins, qui se dissimulait derrière des marionnettes des Guignols jusqu’au mois dernier… est qu’il propose un panel de voix pas si fréquentes. Après avoir été accueillies par le sosie vocal d’Édouard Baer, les stars ont défilé en la salle Raympond Devos: Karl Lagerfeld, Stéphane Bern plus coquin que jamais, Yann Barthès, Laurent Ruquier et Yann Moix, Chantal Ladesou plus vraie que nature, Cyril Lignac très en verve en cuisine, Denis Brognart hilarant, Dr Michel Cymes toujours aussi porté sur la chose, Van Damme délicieusement à la masse ou encore Vincent Cassel s’aimant toujours autant…

Les Le Pen père et fille par Fabian et Marc-Antoine!

Le succès de la soirée tenait aussi de l’interactivité avec le public, comme lorsque l’humoriste propose une pseudo-conférence de presse: une âme du public est choisie au hasard pour interpeller à chaque fois un politique. Son nom et sa phrase sont écrits sur une feuille. L’imitateur endosse alors le rôle de l’interpellé: Fillon, Macron ou encore Marine Le Pen… complétée par son père interprété par Fabian Le Castel présent dans la salle! Aucun temps mort: de petits breaks ont permis de faire intervenir une multitude de fois Geneviève de Fontenay pour râler et il y a même eu des coupures publicitaires avec Olivier de Carglass travaillant en Syrie et qui s’est pris un impact plus grand qu’une pièce de deux euros…

Le public est ressorti de la salle avec la banane après avoir vécu 1h20 face à un garçon très en forme… Encore une belle réussite de la part de Fous Rires Garantis qui a eu le nez fin.

Prochains artistes invités: Julien Courbet (21 avril — 20h — 35€) et Issa Doumbia (4 mai — 20h — 35€). Fort d’un incroyable succès, Laurent Harduin a aussi profité de la soirée pour annoncer que l’humoriste Jarry allait très certainement revenir pour une seconde représentation en octobre.

056 860 160 — www.fousriresgarantis.be

Suivez notre page L'Avenir Wallonie Picarde sur Facebook