HACQUEGNIES/FRASNES/MONTRŒUL-AU-BOIS

Éoliennes d’Eoly: le permis a été refusé

Voici les quatre lieux d’implantation d’une éolienne prévus dans la demande de permis de la SA Eoly.
Voici les quatre lieux d’implantation d’une éolienne prévus dans la demande de permis de la SA Eoly.-EdA

Le permis d’implantation de quatre éoliennes le long de l’A8 a été refusé. L’avis de la Commune a été suivi par le fonctionnaire technique et le délégué du SPW.

La Commune de Frasnes-lez-Anvaing avait estimé, pour rappel, être bien desservie en matière d’énergie éolienne avec le parc de Moustier: le collège avait émis un avis négatif sur cette demande.

De leur côté, les opposants aux projets éoliens autour de Frasnes-lez-Anvaing, réunis sous la bannière «Non merci», s’étaient remobilisés.

Les quatre éoliennes de 150 mètres auraient dû se placer le long et au sud de l’A8, de part et d’autre de la N60, entre les hameaux de Caluyères (Frasnes-lez-Buissenal), Les Fermes (Montrœul-au-Bois) et Le Fécheux (Anvaing, Hacquegnies et Montrœul-au-Bois) et la Ferme de Rochard (Montrœul-au-Bois).

L’argumentation des fonctionnaires délégués et techniques s’inspire notamment:

- du cadre de référence pour l’implantation d’éoliennes en Région wallonne qui privilégie les parcs comptant au moins 5 éoliennes;

- de ce qu’il est souhaitable de respecter une distance égale à trois fois la hauteur de l’éolienne (à savoir 450 m minimum) vis-à-vis des riverains afin d’éviter une trop grande rupture d’échelle et une sensation d’écrasement vis-à-vis des habitations;

- de ce que six habitations sont concernées par la zone d’intrusion visuelle;

- de ce que l’avis défavorable du Collège communal qui maintient que quatre éoliennes sont suffisantes pour couvrir la consommation électrique privée de la Commune de Frasnes-lez-Anvaing, et qu’il existe déjà un parc de quatre éoliennes sur le territoire de la Commune, à Moustier;

- de ce que sa connaissance plus directe et de son environnement confère au Collège communal une position déterminante dans la bonne appréciation de l’opportunité de telles installations;

- de ce qu’un balisage continu prévu, de jour et de nuit, sur les machines, risque de porter atteinte au site classé du château d’Anvaing;

Le permis sollicité par la SA Eoly est donc refusé.

Suivez notre page L'Avenir Wallonie Picarde sur Facebook