MONDE

La Commission européenne approuve un second prêt de 600 millions d’euros pour l’Ukraine

Volodymyr Groysman et Jean-Claude Juncker sont tombés d’accord pour la suite du plan d’aide européen pour l’Ukraine.
Volodymyr Groysman et Jean-Claude Juncker sont tombés d’accord pour la suite du plan d’aide européen pour l’Ukraine.-Reporters/Photoshot

L’Union européenne a au total promis onze milliards d’euros de prêt à l’Ukraine d’ici 2020.

L’Ukraine recevra au cours des prochaines semaines un nouveau prêt européen de 600 millions d’euros, a indiqué vendredi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, après un entretien avec le Premier ministre ukrainien Volodymyr Groysman à Bruxelles.

Il a aussi annoncé l’entrée en vigueur l’été prochain de la politique de libéralisation des visas, qui permettra aux ressortissants ukrainiens de voyager librement à destination de l’Union européenne pour des voyages de 90 jours et vice versa.

«L’Ukraine a réalisé au cours des deux, trois dernières années, davantage de réformes qu’au cours des vingt années, a affirmé M. Juncker.

«Les Ukrainiens ont le droit de voir quelque chose en retour des efforts liés aux réformes», a-t-il ajouté.

Le versement d’une seconde tranche d’un prêt européen à Kiev, d’un montant de 600 millions d’euros – sur un total prévu de 1,8 milliard -, avait été retardé par une interdiction d’exportation de bois décrétée par l’Ukraine. Le gouvernement pro-occidental de M. Groysman a déposé au parlement un projet de loi levant cette interdiction.

M. Juncker a également fait part de l’inquiétude de la Commission face au pire regain de violences récemment enregistré depuis deux ans dans l’est du pays entre l’armée ukrainienne et les rebelles pro-russes.

«Nous sommes en faveur du respect par chacun de la souveraineté ukrainienne», a-t-il dit.