LEUZE-EN-HAINAUT

Au lendemain de l’explosion, la rue de la Bonneterie reste fermée

Plus de vingt-quatre heures après l’explosion qui a secoué le centre-ville de Leuze-en-Hainaut, le quartier ravagé de la rue de la Bonneterie est toujours bloqué à la circulation.

Pour des questions de sécurité, la circulation est toujours interdite dans la rue de la Bonneterie.
Pour des questions de sécurité, la circulation est toujours interdite dans la rue de la Bonneterie.

Après le chaos vécu mardi matin suite à l’effondrement de la façade d’une habitation, les riverains de la rue de la Bonneterie n’étaient pas mécontents de retrouver un peu de sérénité. À l’heure d’évacuer les débris, toutes les précautions ont été prises pour sécuriser au maximum le périmètre visé. Dans l’urgence, le bourgmestre de Leuze-en-Hainaut avait pris une ordonnance de police afin d’interdire la circulation dans cette petite rue étroite à sens unique. «Une fois que les expertises seront réalisées, nous pourrons envisager de rouvrir la voirie, pour autant qu’il n’y ait plus aucun danger après le passage des experts», nous avait-il confié.

Au lendemain de l’explosion de gaz, causée par l’occupante des lieux, la circulation est toujours interdite dans la rue, entravée sur la moitié de sa largeur par des barrières Nadar. Un dispositif destiné à protéger le logement qui a été soufflé ainsi que la maison attenante, dont la stabilité semble très précaire.