MOUSCRON

Malade, il se calme avec du cannabis

Le 6 juillet 2016, des policiers sonnent à la porte de la maison de Pierre (prénom d’emprunt). Il a été dénoncé par une source policière pour avoir des plantations de cannabis.

Dans le grenier, les policiers découvrent deux tentes sous lesquelles se cachent 8 plants de cannabis. Pierre est accusé de les cultiver et d’avoir entraîné un mineur, son fils Vincent, dans son organisation ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 159 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?