MOUSCRON

Malade, il se calme avec du cannabis

Le 6 juillet 2016, des policiers sonnent à la porte de la maison de Pierre (prénom d’emprunt). Il a été dénoncé par une source policière pour avoir des plantations de cannabis.

Dans le grenier, les policiers découvrent deux tentes sous lesquelles se cachent 8 plants de cannabis. Pierre est accusé de les cultiver et d’avoir entraîné un mineur, son fils Vincent, dans son organisation ...

Suivez notre page L'Avenir Wallonie Picarde sur Facebook