MARCHE

Fuite de gaz à Marche: le périmètre de sécurité levé, les habitants peuvent regagner leur maisons

-Frédéric Alexis

Une conduite de gaz a été percée lors de travaux. Les autorités ont fait évacuer deux rues et boucler un quartier, vers 19h. Un peu plus de 3 heures plus tard, le périmètre de sécurité a été levé.

Mardi, vers 19 h, les pompiers de Marche ont évacué les habitants de la rue Thier des Corbeaux ainsi que ceux de la rue Marie-Louise Hénin. Les rues adjacentes ont été bloquées, à plusieurs carrefours de là, pour éviter que les curieux ne rentrent à l’intérieur du périmètre de sécurité.

Cet impressionnant déploiement de sécurité était justifié par une fuite de gaz située dans le quartier du Thier des Corbeaux. Des ouvriers de la SWDE occupés à réparer une conduite d’eau ont percé une conduite de gaz avec leur engin de chantier.

Les pompiers du poste de Marche, sous les ordres du capitaine Perin et du lieutenant Laurent, ont donc rapidement évacué les riverains dans l’attente de l’arrivée d’une équipe d’ORES contactés pour réparer la fuite. La situation est toujours restée sous contrôle.

Si certains riverains évacués ont choisi de rejoindre leur famille ou des amis habitant dans des quartiers hors du périmètre de sécurité, une dizaine de personnes ont privilégié l’option communale. La Ville de Marche a en effet rapidement ouvert un centre d’accueil dans la salle du conseil communal situé à l’hôtel de ville. Là les personnes évacuées ont pu recevoir de l’assistance, du café… Le plan médical d’urgence a également été déclenché.

À 20 h 30, le bourgmestre André Bouchat annonçait: «La fuite a été repérée. Les travaux d’ORES ou de son sous-traitant sont en cours. Il y en aurait pour deux heures de travaux environ. Nous avons bon espoir d’un retour à la normale entre 23 h et minuit. D’ici là, nous avons ouvert la salle du conseil pour les personnes évacuées. Une dizaine de personnes s’y trouvent en sécurité dès à présent.»

Afin d’intervenir en cas de besoin, le SMUR et une ambulance étaient également sur place.

Peu après 22h30, le plan médical a été levé. Les pompiers et la police sont toujours sur place, mais le périmètre a été levé et les habitants ont commencé à regagner leur maison. Une équipe d’ORES travaillait toujours à colmater la fuite de gaz

Suivez notre page L'Avenir Luxembourg sur Facebook