FOOTBALL

Lambrecth, Sterchele, Meunier & Co.: ces transferts improbables en D1

François Sterchele faisait partie des satuisfactions de Bruges.
François Sterchele faisait partie des satuisfactions de Bruges.-Belga

Dylan Lambrecth a signé, hier, un contrat de trois ans et demi avec Anderlecht. S’il peut paraître étonnant pour le grand public, le transfert de ce joueur amateur en D1A n’est pourtant pas le premier du genre...

+ A LIRE AUSSI | Le RFC Liège perd Dylan Lambrecth, officiellement à Anderlecht: «Je vis un rêve»

De François Sterchele à Renaud Emond, ils sont quelques-uns à avoir récemment poussé les portes de la D1 belge. Avec des destins diamétralement opposés. Focus sur cinq des transferts les plus inattendus de ces dix dernières années.

1. François Sterchele (Oud-Heverlee Louvain)

Après avoir fait ses preuves au sein du RFC Liège (D2) et de La Calamine (Promotion) au début des années 2000, François Sterchele se fera surtout remarquer au cours de la saison 2004-2005 lorsqu’il évoluera à OHL. En une saison en D3, le Liégeois claquera pas moins de 29 buts en 27 matches. Une moyenne suffisamment impressionnante pour lui ouvrir les portes de la D1 grâce à un transfert au Sporting de Charleroi (2005). S’ensuit une rapide ascension qui l’amènera à jouer, en 2008, les premiers rôles au sein du FC Bruges et de l’équipe nationale.

Souvent cité parmi les meilleurs attaquants belges de sa génération, François Sterchele décèdera tragiquement dans la nuit du 7 au 8 mai 2008.

2. Paul Taylor (Montegnée)

Lambrecth, Sterchele, Meunier & Co.: ces transferts improbables en D1 Paul Taylor n’avait pas convaincu grand monde à Anderlecht.-Belga

C’est sans doute un des transferts belges les plus inattendus de toute l’histoire de la D1. En 2009, Anderlecht s’offre les services d’un joueur anglais évoluant alors en première provinciale liégeoise, au RRFC Montegnée. Son nom? Paul Taylor.

Passé par les équipes de jeunes de Liverpool, Everton et Manchester City, le jeune médian offensif avait surtout marqué les esprits par ses frasques. Ainsi, après avoir arrêté le football pendant quatre ans, il avait repris du service en D4 anglaise avant d’être suspendu pour un contrôle positif à la cocaïne. C’est alors que le RRFC Montegnée lui offre l’occasion de se relancer à nouveau. Et qu’il tape dans l’oeil du Standard et d’Anderlecht.

Au final, ce sont les Mauves qui parviendront à attirer le jeune joueur. Pour le plus grand désespoir. En effet, assez rapidement, les dirigeants bruxellois se rendent compte que leur nouvelle recrue ne fait pas le poids.

Prêté à Charleroi dès 2010, Paul Taylor finira par retrouver les terrains anglais dans la foulée, en 2011.

Aujourd’hui, l’ancien Anderlechtois évolue en D3 anglaise sous la vareuse de Peterborough United.

3. Evans Kondogbia (RFC Liège)

Si le grand public connaît surtout son frère Geoffrey Kondogbia, l’international français qui évolue à l’Inter Milan, quelques spectateurs liégeois et carolos se souviennent peut-être avoir rencontré Evans Kondogbia en Belgique.

Ancien titulaire du RCC Hamoir et Sprimont-Comblain, l’attaquant franco-centrafricain a connu une carrière éclair en D1. En effet, après deux années passées au RFC Liège (promotion), le joueur formé à Lorient tape dans l’oeil des Zèbres. À tel point que le Sporting de Charleroi l’embauche en 2013.

Lambrecth, Sterchele, Meunier & Co.: ces transferts improbables en D1 Evans Kondogbia faisait le bonheur du RFC liège.-Fred Moisse

Pourtant déjà repris dans la sélection nationale de la République centrafricaine, l’attaquant ne parviendra jamais à percer à Charleroi. Il ne jouera d’ailleurs aucun match en D1 belge.

Rapidement transféré à Malines, en D3, il jouera ensuite dans des divisions inférieures en France et en Italie avant de rejoindre l’Espagne où il évolue actuellement en D3 avec le FC Jumilla.

4. Thomas Meunier (Excelsior Virton)

S’il est un pari gagnant réalisé par un club belge durant ces dix dernières années, c’est bien celui opéré par le FC Bruges en 2011.

Alors inconnu du grand public, l’attaquant vedette de l’Excelsior Virton (D3) rejoint les Blauw en Zwart. Rapidement, il se fait une place au soleil dans la Venise du Nord, et en Belgique de façon plus générale. Suivent de premières sélections en équipe nationale, un titre de champion de Belgique (2016), une première participation à l’Euro et un transfert au Paris Saint-Germain.

5. Renaud Emond (Excelsior Virton)

Champion en D3 avec l’Excelsior Virton, Renaud Emond profite d’une excellente saison sous le maillot gaumais pour obtenir un transfert en D1.

Recruté par Waasland-Beveren en 2013, le jeune attaquant parvient à se faire un nom parmi l’élite du football belge grâce, notamment, à ses 19 buts inscrits en 56 rencontres. De quoi convaincre le Standard de le recruter deux ans plus tard.