COMMENTAIRE

L’année d’Amblève

-imagesports.be

Pour avoir vu les visages dépités, dont celui du coach Boris Dome, voici deux saisons lorsqu’Amblève a dû faire une croix sur la montée à un match de la fin à la suite de la défaite à Waimes, je peux vous certifier qu’Amblève n’a jamais fait exprès de ne pas monter (du moins ces trois dernières saisons) comme beaucoup d’observateurs se plaisent à le dire.

Cette fois, ça y est, Amblève sera champion en avril et peut-être même avant. Quatre bons transferts, un bon coach et des jeunes du club, c’est la recette des Amelois depuis plusieurs campagnes. La différence ...