COMMENTAIRE

L’année d’Amblève

-imagesports.be

Pour avoir vu les visages dépités, dont celui du coach Boris Dome, voici deux saisons lorsqu’Amblève a dû faire une croix sur la montée à un match de la fin à la suite de la défaite à Waimes, je peux vous certifier qu’Amblève n’a jamais fait exprès de ne pas monter (du moins ces trois dernières saisons) comme beaucoup d’observateurs se plaisent à le dire.

Cette fois, ça y est, Amblève sera champion en avril et peut-être même avant. Quatre bons transferts, un bon coach et des jeunes du club, c’est la recette des Amelois depuis plusieurs campagnes. La différence ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 148 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?