ROMAN

Michèle Sarde rompt le silence familial

De Salonique à Paris, la romancière suit sa famille juive séfarade sur plusieurs générations jusqu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.