WALLONIE PICARDE

Des innovations venues de Mouscron, Belœil, Enghien, Lens, Thuin reçues cinq sur cinq à Tournai

Des innovations venues de Mouscron, Belœil, Enghien, Lens, Thuin reçues cinq sur cinq à Tournai

De gauche à droite Sébastien Millecam, Alexis Fronistas, Ann Douteur, Olivier Coddens et David Hespel. ÉdA – 301559218545

Leur univers?Les toilettes, le chocolat, le sport, le karting, les caravanes… Leur double point commun? la créativité et l’entreprise.

Jeudi, au Negundo Innovation Center trente jeunes entrepreneurs ont pris part à une «pitch session» à l’issue de laquelle cinq lauréats ont été retenus, un par catégorie préétablie. Cette journée était ouverte aux jeunes entrepreneurs des deux côtés de la Frontière. «Jouant à domicile» les Wallons picards ont trusté les places: trois sur cinq qui sont même devenues quatre sur cinq, une lauréate française renonçant à toute médiatisation pour l’instant.

Étonnant urivabo...

Des innovations venues de Mouscron, Belœil, Enghien, Lens, Thuin reçues cinq sur cinq à Tournai
Oliviers Coddens ÉdA
Chez les étudiants entrepreneurs, c’est Olivier Coddens, de Belœil qui a été distingué pour son «UriVabo» qui combine lavabo en partie supérieure et urinoir à la hauteur adéquate.

Des innovations venues de Mouscron, Belœil, Enghien, Lens, Thuin reçues cinq sur cinq à Tournai
Idéal pour des toilettes où l’on manque de place, non? Com
Surprenant sans doute, mais bien pensé: le gain d’espace est évident et oser filer sans se laver les mains va devenir quasiment impossible. Digne du concours Lépine, cela va sans dire…

Chocola! une récidiviste

Des innovations venues de Mouscron, Belœil, Enghien, Lens, Thuin reçues cinq sur cinq à Tournai
Ann Douteur ÉdA
Dans les trois catégories suivantes, les lauréats sont trois personnes que nous avons déjà présentées dans nos colonnes, mais vers qui nous reviendrons bien volontiers.

En métiers de bouche et produit alimentaires, la palme est revenue à Ann Douteur, de Lombise, créatrice de « chocola ! » Elle collabore avec la brasserie de Silly, avec différents chefs aussi dont celui du Mylord, elle conçoit des pralines à la carte. Elle avait déjà été l’une des lauréates du prix « femmes, chefs d’entreprise » en 2015.

Comment mieux courir en live

Des innovations venues de Mouscron, Belœil, Enghien, Lens, Thuin reçues cinq sur cinq à Tournai
David Hespel ÉdA
Coté TIC (technologies de l’information et de la communication), David Hespel, Brunehautois installé professionnellement à Enghien, l’emporte pour Formyfit. Il s’agit d’un «e-coach vocal qui accompagne et aide le coureur (à pied) à atteindre son objectif en respectant sa santé. L’application est basée sur un algorithme qui tient compte de l’historique du coureur, son objectif, ses disponibilités et son état de forme mesuré par test d’endurance»

L’équipe de développement comprend des scientifiques de la santé et de l’informatique, des sportifs et des financiers. Les formules tarifaires sont établies (10€/mois, 100€/an, il y a trois mois d’essai gratuit). Idéal pour les débutants, pour ceux qui veulent progresser ou qui préparent un événement spécial du genre semi ou marathon.

Objectif: 10 000 utilisateurs pour fin 2017. 100 000 à moyen terme…

Le karting à réalité augmentée

Des innovations venues de Mouscron, Belœil, Enghien, Lens, Thuin reçues cinq sur cinq à Tournai
Sébastien millecam ÉdA
Ensuite, les «services» mais en l’occurrence, les TIC y sont étroitement liées chez Battlekart, certainement le projet que nous avons le mieux suivi depuis ses origines. (2013, 2014, 2015, 2016) Sébastien Millecam a établi à Dottignies le premier karting alliant le pilotage réel dans un monde virtuel, celui de Mario. Le succès est au rendez-vous. Prochaine étape: en ouvrir un deuxième sous franchise, stabiliser l’affaire, puis dix d’un coup. Il a actuellement cent candidats à la franchise.

Le secret du Mouscronnois: la mise au point d’un logiciel (breveté) qui localise chaque kart au cm près, 270 x par seconde.

La caravane dans tous ses états

Des innovations venues de Mouscron, Belœil, Enghien, Lens, Thuin reçues cinq sur cinq à Tournai
Alexis Fronistas ÉdA
Et enfin, dans la catégorie «produits» ce sont les caravanes relookées et réaffectées du Thudinien Alexis Fronistas qui sont récompensées. Chez lui, les caravanes des années 70-80 découvrent une nouvelle vie de photomaton, bar, podium, stand DJ, etc. À travers «La Caravane passe» il en a déjà sept modèles en location, il en a onze à retaper. Le public visé: les organisateurs d’événements en tous genres. Il peut aussi fournir matériel complémentaires et prestataires au besoin. Il n’exclut pas de passer à la vente.

Vingt-cinq autres projets à accompagner

Et ce ne sont là que les lauréats. Dans bien des catégories le jury a eu des choix délicats à effectuer, assurent Philippe Wanderpepen, Thierry Van Kerm (Ideta) et Éric Lepot (Ruches d’entreprises Nord de France).

Il s’agissait d’une journée «Mind & market» (esprit et marché), un concept développé par l’UCL et une association d’entreprises innovantes. C’est «Fast to market» qui en était l’opérateur à Negundo, Fast to Market, étant un programme de développement économique transfrontalier soutenu par l’Union européenne. On y retrouve Ideta et IEG pour la Wallonie picarde, aux côtés de structures issues d’autres parties de la Wallonie et du Nord de la France.

L’ambition de tous ces opérateurs: donner aux jeunes entrepreneurs les meilleures chances de progresser via des conseils, des carnets d’adresses, des moyens financiers… C’est vrai pour les cinq lauréats du jour qui ont droit à un coup de projecteur supplémentaire, mais c’est tout autant vrai pour les vingt-cinq non lauréats.