EN IMAGES

Les premières images de Tintin à Train World: «Dès sa première case, il embarque pour Moscou»

Train World ouvre ce 6 décembre sa première expo temporaire. Un vrai cadeau de Saint-Nicolas aux grands enfants puisque l’espace muséal de la SNCB se couvre de planches de BD et de miniatures: c’est Tintin et Hergé qui y dévoilent leur amour du chemin de fer.

«Le 10 janvier 1929, les premières cases des aventures de Tintin sont publiées et le héros prend d’emblée le train pour Moscou», situe Dominique Maricq, spécialiste de l’œuvre d’Hergé.

On comprend donc pourquoi consacrer la première expo temporaire du Train World à Hergé et son reporter était une évidence. On sait évidemment que le chemin de fer a au moins autant d’importance dans Tintin que les deux ou quatre roues.

Selon le spécialiste, également auteur des textes de l’expo, Hergé «était très documenté sur le domaine du rail». L’expo, outre des planches originales et des couvertures du journal “Le Petit Vingtième”, montre donc aussi ces feuillets de documentation extraits des archives personnelles du fondateur de la ligne claire à la belge.

«Hergé a très vite compris l’impact esthétique et scénaristique du train. Dans son œuvre, le train fait partie de l’action. Il est parfois un personnage comme un autre», ajoute Dominique Maricq.

À la gare de Schaerbeek, on verra donc Tintin le nez à la fenêtre mais aussi Quick et Flupke et Jo et Zette. À toute vapeur.

+ «Tintin à Train World», jusqu’au 16/04/2017, Gare de Schaerbeek, 10€/7,50€