GENAPPE

Chauffeur de bus, Pierre offre chaque jour de la lecture aux enfants

Pierre Seraille est à la recherche de tous les types de livres pour mettre dans son bus. Il fait appel à la générosité de tous.
Pierre Seraille est à la recherche de tous les types de livres pour mettre dans son bus. Il fait appel à la générosité de tous.-ÉdA

Chauffeur de bus, Pierre Seraille mène un projet original à Genappe. Il met chaque jour, dans son bus, des livres à disposition des enfants.

Garé à l’entrée de l’école du Petit Chemin, à Loupoigne (Genappe), Pierre Seraille attend, un livre à la main, les enfants qu’il ramènera à la maison, comme chaque jour.

Entre son siège et celui du passager sont posés une vingtaine d’ouvrages destinés à des enfants de 2,5 à 13 ans.

+ Jusqu'à fin décembre, notre enquête sur les initiatives citoyennes | Déclic citoyen

+ Les initiatives citoyennes dans votre commune | carte interactive

Adnane, 7 ans, est le premier à monter dans le véhicule, le souffle coupé par sa course pour rejoindre le bus. «Tu as trouvé un livre sur la guerre pour moi Pierre?», lance-t-il au chauffeur, «J’ai celui-ci mais il n’est pas très adapté à ton âge, il y a des images que tu ne peux pas voir. J’essayerai d’en trouver un, promis. Prends plutôt celui-ci.»

Comme Adnane, la jeune Ashley, 10 ans, se précipite aux côtés du chauffeur dès sa montée dans le bus. «Tiens, je t’ai trouvé un livre sur l’espace, lui dit-il. Il est adapté pour le travail que tu fais pour l’instant pour l’école.» La jeune fille le remercie chaleureusement avant d’aller prendre place.

Cela fait quelques semaines que Pierre Seraille a décidé de mettre des livres à disposition des enfants qu’il transporte entre 15 h 00 à 16 h 30, pour rendre leur trajet plus amusant. «Je me rends dans quatre écoles de l’entité, explique le chauffeur. Cela égaye un peu leur trajet. Ils sont libres de faire ce qu’ils souhaitent avec les livres qu’ils prennent. Soit ils les gardent, soit ils les rendent, soit ils les déposent ailleurs pour faire plaisir à d’autres enfants. Ça devient alors comme une bourse d’échange gratuite.»

Français d’origine, Pierre Seraille est installé depuis 8 ans en Brabant wallon. «C’est l’amour qui m’amène», sourit-il.

Le métier de chauffeur de bus est tout nouveau pour lui. «Je travaillais dans l’éducation permanente depuis quelques années (NDLR: il a notamment été secrétaire fédéral des scouts pluralistes durant 5 ans) mais j’en avais marre de participer à des réunions stériles, donc j’ai choisi d’arrêter. J’étais depuis peu au chômage. Je cherchais un boulot sans réelle responsabilité. Le Forem m’a proposé cette formation de chauffeur et je me suis pourquoi pas. Alors, j’essaye de donner une dimension sociale à mon boulot.»

Le sourire des enfants est son plaisir quotidien. «Je suis heureux, j’ai l’impression de leur apporter quelque chose. Et ils sont très reconnaissants, c’est cool.»

En revanche, Pierre Seraille sera bientôt à court de livres. Tout don est donc plus que bienvenu. «La bibliothèque de Nivelles nous a énormément aidés mais si des gens ont des livres à donner, je serais très reconnaissant.»

Si vous souhaitez donner des livres: pilotedecar@gmail.com ou par téléphone au 0495/26.51.59

Aider les autres à rédiger

En plus de son travail de chauffeur de bus, Pierre Seraille exerce une activité d’« écrivain public ». « L’idée est d’aider les gens qui ne savent pas spécialement bien écrire à rédiger. Ils me parlent, je les écoute, je rédige, je corrige et nous inventons ensemble… Qu’il s’agisse d’un courrier d’affaire, d’un courrier d’amour, d’un courrier d’assaut, d’un courrier de maux, d’un formulaire administratif, d’une lettre de recherche d’emploi… Il y a peu, j’ai aidé une dame de 80 ans. J’adore ça. » Quand au tarif : « Ce n’est pas le plus important. Ce sont des tarifs sur mesure. Ça peut s’élever à rien du tout ou à plein de choses, sourit-il, de 5 euros à une fortune. »