BRUXELLES

Le Mont-de-Piété inaugure sa nouvelle salle de vente

Le Mont-de-Piété est la seule institution belge autorisée à réaliser le prêt sur gage.
Le Mont-de-Piété est la seule institution belge autorisée à réaliser le prêt sur gage.-Archive

Le Mont-de-Piété, institution autonome de la Ville de Bruxelles spécialisée dans le prêt sur gage est en cours de rénovation. En attendant, la fin des travaux dans le courant 2017, une nouvelle salle de vente a été inaugurée.

Le Mont-de-Piété, institution autonome de la Ville de Bruxelles spécialisée dans le prêt sur gage, a inauguré mardi sa nouvelle salle de vente en présence des échevins Karine Lalieux et Geoffroy Coomans de Brachène et de la ministre-présidente de la Cocof Fadila Laanan.

Toujours en rénovation, les travaux devraient être totalement terminés dans le courant de l’année 2017.

Le bâtiment abritant l’institution au cœur du quartier des Marolles à Bruxelles sera donc totalement rénové pour son 400e anniversaire prévu en 2018. La sécurité des clients et des biens entreposés a ainsi été renforcée.

Victime aussi des attentats

Le Mont-de-Piété est la seule institution belge autorisée à réaliser le prêt sur gage. En 2014, quelque 22.000 prêts ont été réalisés. Cette année, en raison des attentats et des difficultés d’accès au centre de Bruxelles à la suite de la fermeture des tunnels notamment, on devrait avoisiner les 17.000 à 18.000 prêts, affirme Étienne Lambert, directeur général.

Les taux pratiqués par le Mont-de-Piété pour ses prêts à court terme sont moindres que dans les banques traditionnelles, assure-t-il.

Plus de 95% des prêts sur gages sont remboursés par les emprunteurs qui récupèrent les objets qu’ils avaient déposés. Quelque 5% des gages ne sont pas réclamés par les déposants. Ceux-ci sont alors mis en vente publique, générant ainsi un tiers des revenus de l’institution. De cette manière, le Mont-de-Piété est totalement autonome financièrement. La prochaine séance de ventes spéciales aura lieu le samedi 10 décembre à 13h00.