SANTÉ

Pas de pilule d’iode pour tous les Belges: «Le gouvernement fait tout l’inverse de ce qu’il devrait faire»

-
--Archives ÉdA

Contrairement à ce qui avait été annoncé au printemps, il n’y aura pas de pastilles d’iode pour tout le monde. L’opposition Écolo crie au scandale.

Le gouvernement fédéral limitera sa «campagne de prédistribution des comprimés d’iode, via la mise à disposition des comprimés aux groupes cibles prioritaires sur l’ensemble du territoire», ressort-il de la note de politique générale du ministre de l’Intérieur Jan Jambon, soulignent la Dernière Heure et les journaux de Sudpresse.

En avril dernier, la ministre de la Santé Maggie De Block avait pourtant indiqué à la Chambre que toute la population belge recevrait de l’iode à titre préventif.

Pour rappel, les pastilles contenant de l’iode permettent de protéger la thyroïde face à la radioactivité en cas d’accident nucléaire.

Pas de pilule d’iode pour tous les Belges: «Le gouvernement fait tout l’inverse de ce qu’il devrait faire» «Une fois de plus, le gouvernement fait primer la rentabilité d’Electrabel au détriment de la sécurité élémentaire des citoyens belges», fustige Nollet.-Reporters / GYS La volonté de limiter la distribution d’iode, affichée dans la note de Jambon, est vivement critiquée par le député Jean-Marc Nollet (Écolo). «Une fois de plus, le gouvernement fait primer la rentabilité d’Electrabel au détriment de la sécurité élémentaire des citoyens belges», fustige-t-il.

«En refusant d’offrir la protection minimale à sa population, le gouvernement fait tout l’inverse de ce qu’il devrait faire. On sait très bien que ces pilules d’iode ne permettent pas d’éviter une catastrophe, mais elles pourraient à tout le moins en réduire l’impact», ajoute Nollet.