BOUSSU

Incendie à l'hôpital de Warquignies: certains patients déjà sur le chemin du retour

Aucun blessé n'est à déplorer dans l'incendie qui a touché l'hôpital de Warquignies hier soir. 90 patients ont été évacués vers d'autres hôpitaux. Le service de gériatrie, le bloc opératoire et les urgences ont été touchés. Les autres services de l'hôpital ont fonctionné presque normalement. Des patients sont déjà de retour.

Pas de blessé, pas de victime, c'est sans doute le plus important pour les équipes du CHR Mons-Hainaut, après l'incendie dont a été le théâtre le site de Warquignies (Boussu) hier soir. L'alerte a été donnée peu après 18h, le feu a pris dans les combles de l'aile B de l'hôpital, entraînant une intervention massive des secours et l'évacuation de plus d'une centaine de patients se trouvant dans cette aile de l'hôpital.

+ VIDEO : Important incendie à l’hôpital de Warquignies ; le plan catastrophe déclenché

Au lendemain de l'incendie, quelles sont les conséquences sur le fonctionnement de l'hôpital?

"L'aile B est hors-service. Cela concerne le service de gériatrie et une unité de chirurgie et de revalidation", explique Jérémie Mathieu, chargé de communication du CHR Mons-Hainaut. Le bloc opératoire a aussi été touché, pas par l'incendie mais par l'eau qui a traversé le plafond. Une évaluation des dégâts est en cours, les interventions chirurgicales urgentes ont été déplacée à l'hôpital Saint-Joseph à Mons et les autres ont été reportées.

Le service des urgences, également touché par les eaux, était aussi fermé aujourd'hui. Pour le reste, "les consultations ont lieu normalement, seul quelques actes techniques spécifiques au niveau de la pneumologie et de la gastroentérologie ne peuvent pas être réalisés, mais ce ne sont pas des actes quotidiens", poursuit Jérémie Mathieu. L'aile A du bâtiment a été légèrement touchée également, "mais pas de quoi entraver le fonctionnement du service". L'aile C est intacte. Tous les collaborateurs de l'hôpital ont été conviés au travail.

Au total, ce sont 90 patients qui ont été déplacés vers d'autres structures hospitalière de la région: Ambroise Paré à Mons, Tivoli et Jolimont à La Louvière, le CHR de Soignies, les 3 sites Epicura à Baudour, Hornu et Ath et le CHwapi à Tournai. En plus de ceux de l'unité gériatrique touchée par le sinistre, les patients en soins intensifs ont finalement aussi été évacués en raison des fumées. Leur retour à Warquignies ou Saint-Joseph à Mons a déjà commencé. "On évalue au cas par cas le retour des patients sur un de nos deux sites".

En priorisant ceux qui sont pris en charge depuis longtemps par le CHR Mons-Hainaut, mais la volonté est de rapatrier tous les patients le plus vite possible dans un des deux hôpitaux du CHR Mons-Hainaut. "Il reste deux unités de gériatrie de 24 lits, une de médecine de 27 lits et une unité de revalidation dans le bâtiment intact et qui peuvent encore accueillir des patients. Le numéro de crise mis en place hier soir pour renseigner les familles: le 065 31 15 37. 

Concernant l'origine du sinistre, on en est toujours au stade des suppositions et l'expertise prendra un moment. Même si tout le monde a déjà fait le lien avec les travaux de rénovation qui étaient en cours au niveau de la toiture de l'aile B, rien n'est encore prouvé.