BRAIVES

Menus 100% braivois aux restaurants

100% braivois ou le plus près possible..., c’est le défi qu’a lancé la Commune.
100% braivois ou le plus près possible..., c’est le défi qu’a lancé la Commune.-EdA - 301371732088

Après une dizaine de familles, ce sont six restos qui relèvent en octobre le défi communal de plus consommer local dans leur commune gourmande.

Du 100% braivois ou, en tout cas, le plus près possible..., c’est le défi de taille qu’ont lancé le bourgmestre Pol Guillaume, l’échevine Cécile Bataille et l’agent de développement local Vincent Germeau.

Après les expériences citoyennes mensuelles d’une dizaine de familles consommant le plus possible de produits et services du terroir, le site «100% braivois» (à découvrir sur www. braives.be/defibraivois) annonce le prochain ralliement des restaurants soucieux de voir évoluer leur concept de «Braives, commune gourmande».

Effectivement, c’est peut-être bien par la quantité et la qualité de ses restaurants que Braives est aujourd’hui le plus connue ailleurs. Précédemment, dans un contexte d’alliance plutôt que de concurrence, les restaurateurs proposaient une fois l’an leurs spécialités dans l’ancienne cour de justice de Hosdent lors d’un week-end d’automne où se dégustaient aussi les produits alimentaires locaux. Mais, cette fois, au prochain mois d’octobre, ils demanderont plutôt aux gourmets de se rendre dans leurs établissements respectifs, en particulier dans deux adresses par semaine où se serviront des menus gastronomiques à prix raisonnables bien qu’essentiellement composés avec des produits de l’artisanat fermier et maraîcher local.

C’est Benoît Denis, l’avisé et audacieux chef du «Fallais Oser» qui ouvrira le bal que clôturera la famille Bellarosa avec de l’italo-hesbignon «Al Molino d’Oro».

La semaine du 7 au 13 octobre, «La Goutte» accueillera aussi les gourmets dans ses murs tout comme «La Bonne Fourchette» du 21 au 27. Et, entre les 14 et 20, le relais sera pris par la «Galantine» et la «Table des 4 voies».

Déjà très localisés par leurs situations sur la rue de Huy, au cœur des villages ou enjambant la Mehaigne, ces six établissements le seront donc en prime dans les assiettes. Ainsi, par exemple, «Fallais Oser» proposera-t-il des œufs et du fromage de Ciplet, des pintades de Haneffe, des légumes de Fallais et des fruits de Braives tandis que la Galantine, trouvant volailles, légumes, fruits et fromages aux mêmes endroits, ira chercher ses fameux rognons de veau à Lavoir. Tous les menus ainsi que les jours et heures d’ouverture se consulteront sur www.braives.be/gourmand. Déjà bon appétit.

Suivez notre page L'Avenir Huy-Waremme sur Facebook