WALLONIE

Le service citoyen arrive en Wallonie

(Photo prétexte)
(Photo prétexte)-Com.

Le service citoyen, qui existe déjà à Bruxelles, commencera la semaine prochaine en Wallonie.

«Les vingt jeunes intégreront leur organisme d’accueil à partir de lundi prochain, mais la formation a commencé cette semaine», a annoncé jeudi la responsable de la plateforme wallonne, Nathalie van Innis. Le service citoyen dure six mois à raison de quatre jours par semaine et s’effectue à la demande du jeune.

Ce programme concerne les jeunes entre 18 et 25 ans qui désirent s’engager dans des missions solidaires. «Après une semaine de formation, les jeunes intègrent l’organisme d’accueil qu’ils ont choisi et commencent directement à travailler», explique la responsable de la plateforme wallonne, Nathalie van Innis.

Ces organismes sont impliqués dans les secteurs de l’aide aux personnes, l’environnement, l’intégration par la culture et l’éducation, et l’intégration par le sport. Plus de 65 centres proposent leurs services en Wallonie.

Les participants s’engagent pour six mois à raison de quatre jours par semaine. Le défraiement est de dix euros par jour et le jeune peut également bénéficier d’un remboursement des frais de déplacement, selon la loi sur le volontariat. Durant leur mission, les jeunes sont encadrés par un tuteur qui veille à leur intégration et à leur travail.

Le service citoyen existe déjà à Bruxelles depuis cinq ans. Quelque 120 participants s’investissent dans ces missions solidaires tous les ans. «Après leur service, 75% des jeunes trouvent un emploi ou se lancent dans une formation», ajoute la coordinatrice du service.

«Vingt personnes sont inscrites pour cette formation et les prochaines promotions auront lieu en novembre, en janvier et en mars», indique Nathalie van Innis.

Le service citoyen s’effectue à la demande de l’intéressé. A l’inverse, le service militaire, disparu en 1995, était obligatoire.