TOURNAI - Inattendues texte principal

Les Inattendues, sous le signe d’une possible altérité

Puissantes parce qu’accordées, la musique et la philo ont dynamisé les rencontres entre Orient et Occident.
Puissantes parce qu’accordées, la musique et la philo ont dynamisé les rencontres entre Orient et Occident.-ÉdA – 301315992379

L’image, le livre et la parole ont donné rendez-vous à toutes les musiques, au vif d’un festival très suivi et le plus souvent contrasté.

Thomas More, qui publia voici cinq cents années le livre «Utopia», aurait certes apprécié ce festival audacieux qui allie étonnamment musique et philosophie. «Le seul du genre», se plaisent à répéter (avec raison) les organisateurs. Pour l’événement des Inattendues, Tournai a rassemblé, dès les premières heures, un très large public, dans différents écrins choisis. Des lieux patrimoniaux, au cœur d’une ville élargie jusqu’à Lessines et Mons, secouée par les tourments de la modernité, chercheuse ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 77 des 495 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?