LIÈGE

Voici pourquoi ces militants ont lavé les vitrines des banques de Liège

Parmi les banques visées, l’agence BNP Paribas Fortis du boulevard de la Sauvenière.
Parmi les banques visées, l’agence BNP Paribas Fortis du boulevard de la Sauvenière.-Google Street View

Des militants pour la «justice fiscale» se sont mis à nettoyer les devantures de plusieurs banques du centre de Liège, ce mercredi.

Une dizaine de militants du Réseau pour la Justice Fiscale (RJF) ont mené une action symbolique autour de la place de l’Opéra à Liège mercredi. De 12h à 13h, ils ont nettoyé les vitrines des banques BNP Paribas Fortis, Belfius et ING.

«Il s’agissait d’une action ludique pour réclamer la transparence fiscale», explique Jean-Yves Buron, coordinateur du bureau régional de l’association Vivre Ensemble, membre du RJF. «Nous souhaitions également attirer l’attention sur le Tax Justice Day, la journée de la justice fiscale, qui se tiendra ce 9 juin.»

À l’heure des révélations sur les scandales financiers (Luxleaks, Panama Papers…), le Tax Justice Day organisé pour la sixième fois par le RJF insiste sur «l’importance des impôts» qui permettent à l’État de récolter les moyens nécessaires pour financer les services collectifs.

«Concernant l’évasion fiscale, les chiffres sont connus et les preuves sont là», affirme Jean-Yves Buron. «Pourtant, l’État, qui n’a jamais été aussi riche, continue de faire deux poids, deux mesures. Il faut aller chercher l’argent là où il est!»

De part leurs différentes actions, les associations comme Vivre Ensemble ou le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (RWLP) entendent interpeller la classe politique et l’opinion publique. Afin de marquer le coup lors du Tax Justice Day, des flyers de sensibilisation seront distribués par les militants du RJF dans toutes les grandes gares du pays jeudi matin.