Le magnifique village de Barsy renferme en son sein un musée des plus atypiques. Surprenant, intriguant, et délicieusement enchantant, le musée Monopoli, du nom de Renato Monopoli, n’est pas à confondre avec le jeu de société.

En effet, celui-ci garde une des plus belles collections d’automates, de musiques mécaniques, de pipes et autres souvenirs d’antan. «Tout a commencé durant ma plus tendre enfance, avec la calèche qu’utilisait mon arrière-grand-père, notaire, pour se rendre chez ses clients. Je me souviens de la joie que j’avais à grimper dedans lorsqu’il venait me rechercher à l’école à Monopoli (Les Pouilles, Italie). Cette calèche est dorénavant ici, et elle fut le point de départ de ma passion. » Outre les calèches, ce sont sans doute les automates qui vous accrochent l’œil. Utilisés au XIXe et début XXe pour décorer les vitrines des commerçants, ceux-ci rajoutent à l’aspect envoûtant du lieu. Animés aux sons anciens, tous en parfait état de fonctionnement, certains déambulent de fils en fils au plafond, alors que d’autres s’exécutent à la tache: pétrir la pâte, hacher la viande et jouer d’un instrument. Atmosphère assurée! Dans cette ambiance, la rarissime collection de musique mécanique rajoute à l’effet de surprise: polyphones de bal, pianos mécaniques et multi-instrumentaux. Une véritable caverne d’Ali Baba où flottent d’incroyables maquettes de bateaux et trônent près de 3 800 pipes. Le musée est accessible gratuitement chaque week-end d’avril à octobre, uniquement sous réservation. www.musee-monopoli.be