Tirlemont: les travailleurs de Citrique Belge bloquent l'accès à l'entreprise

Les travailleurs de l'entreprise Citrique Belge de Tirlemont bloquent l'accès à l'entreprise depuis jeudi en fin d'après-midi. Aucun chargement ne peut entrer ou sortir de l'usine. Une grève ne serait toutefois pas à l'ordre du jour. "Les travailleurs demandent des précisions sur l'avenir de l'entreprise et leur emploi", explique Bert Verhooghe de l'ABVV (FGTB). Environ 300 personnes travaillent chez Citrique Belge.

Citrique Belge fabrique de l'acide citrique et a été vendue en 2010 par le groupe chimique néerlandais DSM à la société d'investissement allemande Adcuram. "Les travailleurs sont dans l'incertitude depuis un moment car la santé financière de l'entreprise belge n'est pas garantie et le holding ne veut plus investir dans un partenaire stratégique ou rechercher un repreneur", explique le délégué.

Le blocage de l'entreprise a été décidé par le front commun syndical et est soutenu aussi bien par les ouvriers que les employés. L'action se limite à un blocage et il n'est pas encore question de grève. Les syndicats présenteront leurs revendications en soirée.