Mettet : après 16 ans de travaux, Thozée sent enfin le neuf

Depuis l’an 2000, la restauration a déjà coûté un million d’euros. Ci-dessous, la réfection du porche d’entrée.
Depuis l’an 2000, la restauration a déjà coûté un million d’euros. Ci-dessous, la réfection du porche d’entrée.-ÉdA – 301095969511

Le Fonds Félicien Rops orchestre la restauration du château de Thozée depuis 16 ans. La phase 4 est enfin achevée. Avec un résultat spectaculaire.

Maintenant enfin, et seulement maintenant, on peut dire que la restauration du château de Thozée touche doucement à sa fin. Il faut dire que, depuis plus de dix ans, à chaque «porte ouverte », on retrouvait le rez-de-chaussée tel que nous l’avions laissé six mois ou même 12 mois plus tôt, murs abîmés, lézardés, moulures explosées, plafonds percés, planchers usés et l’on en passe. Ce n’était pourtant pas le signe d’un arrêt de ce chantier épuisant, bureaucratiquement parlant, car éligible à de considérables ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 86 des 611 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?