JUDICIAIRE

Jusqu’à 13 ans requis pour le présumé gourou de l’OKC

-
--BELGA

Le procureur Thibault de Sauvage a requis une peine de neuf à treize ans de prison à l’encontre de Robert S., suspecté d’avoir été un gourou au sein de la communauté bouddhiste Ogyen Kunsang Choling (OKC).

Une dizaine de personnes physiques et morales liées à l’OKC sont prévenues devant le tribunal, entre autres, d’escroqueries, de faux, de prise d’otages, d’association de malfaiteurs et d’organisation criminelle.

Le procureur a requis une peine de neuf à treize ans de prison à l’encontre de Robert S. notamment pour viol et pour prise d’enfants en otage, parmi les préventions les plus graves mises à charge de cet homme.

Le représentant du ministère public a également requis la dissolution des quatre ASBL liées à l’OKC qui sont prévenues dans ce dossier, y compris l’ASBL OKC elle-même.

Il a également requis des peines de six mois à quatre ans de prison avec sursis pour quatre des six autres personnes physiques prévenues, d’anciens responsables de l’OKC.

Onze personnes physiques et morales liées à l’OKC sont soupçonnées d’avoir escroqué de nombreuses personnes et d’avoir abusé de leur confiance dans le cadre des activités de cette communauté bouddhiste à Bruxelles, entre 1975 et 2008.

Selon l’enquête, Robert S. aurait poussé certains membres à faire des dons importants à la communauté, des dons qui auraient surtout servi à son enrichissement personnel. Cet homme, présenté par l’accusation comme le gourou de l’OKC, doit également répondre de certains faits de viol.