NAMUR

Namur, 18 août 1944 : le livre

«On voit tous les jours à la télévision des bombardements, expliquent les deux auteurs. Mais s’imaginer ça dans sa propre ville c’est autre chose! Certains témoignages que nous avons récoltés glacent le sang, personne ne devrait connaître ce genre d’atrocité.»
«On voit tous les jours à la télévision des bombardements, expliquent les deux auteurs. Mais s’imaginer ça dans sa propre ville c’est autre chose! Certains témoignages que nous avons récoltés glacent le sang, personne ne devrait connaître ce genre d’atrocité.»-

Deux jeunes Namurois, Richard Dessart et Bastien Wilmotte, publient un livre sur le bombardement de Namur, du 18 août 1944.

Le 18 août 1944, un bombardement américain mal ciblé semait la mort et la ruine dans tout le bas de la ville de Namur. En l’espace de 21 minutes, plus de 330 civils namurois étaient tués, sous une pluie de bombes qui ravageait le quartier de la place d’Armes.

Septante ans plus tard, même si les traces physiques de ce drame ont largement disparu, la douleur reste là, traversant les générations. Mais les derniers témoins ...