FRANCE

Un tué et six blessés cette semaine lors de fusillades à Marseille

-
--AFP

Marseille, cité du sud de la France qui alimente régulièrement la chronique des faits divers sanglants, a connu cette semaine plusieurs fusillades qui ont fait un mort et six blessés.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la police a recensé le premier règlement de comptes de 2016 avec un jeune homme tué par des tirs de kalachnikov au volant de sa voiture, dans cette ville soumise à des luttes de territoires entre bandes pour le contrôle du trafic de drogue.

La victime, âgée de 20 ans, était connue de la police pour usage de stupéfiants et avait été condamnée en 2014 pour un vol avec violence, selon la justice française.

Il portait «plusieurs impacts de kalachnikov au niveau du thorax» et «25 à 30 douilles» ont été retrouvées sur les lieux de la fusillade. «C’est du règlement de comptes», a assuré le procureur adjoint Dominique Auter.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une fusillade a fait six blessés, dont deux «assez sérieusement», et les enquêteurs cherchent à savoir si elle est liée avec l’assassinat de la nuit précédente, selon des sources concordantes.

Les blessés sont âgés de 19 à 31 ans. Les faits ont eu lieu devant un magasin d’alimentation. La police a trouvé sur place 35 douilles, des traces de sang et de nombreux impacts de balles, selon ces sources.

En 2015, les règlements de compte ont fait 13 morts à Marseille, selon le ministère de l’Intérieur.

Dans le département des Bouches-du-Rhône, où est situé Marseille, il y a en moyenne deux douzaines de règlements de compte et tentatives par an, selon les autorités. 80 à 85% de ces affaires sont liées au trafic de stupéfiants, selon les mêmes sources.