COP21

Le dépôt de Total au Port Autonome de Liège bloqué par le collectif «Total-y-Terre»

(illustration)
(illustration)-BELGA

Vingt-quatre activistes du collectif «Total-y-Terre» bloquent depuis mercredi matin 07h45 l’accès au dépôt pétrolier de Total au Port Autonome de Liège.

Leur action a lieu dans le cadre des Climates Games (des actions directes non-violentes) qui ont lieu en ce moment partout dans le monde pour dénoncer le greenwashing (ou écoblanchiment) des entreprises sponsors de la COP21 à Paris.

D’origine liégeoise et créé pour cette action unique, le collectif Total-y-Terre n’accepte pas que «Total, une des multinationales les plus polluantes et les plus responsables du dérèglement climatique, interfère dans les accords aujourd’hui en cours sur le climat».

Pour se faire entendre, les militants ont décidé d’empêcher les camions de venir se ravitailler au dépôt pétrolier de Total au Port Autonome de Liège. «Dix camions ont déjà fait demi-tour», explique Anny, membre de Total-y-Terre. «Pour l’instant, cela se déroule bien, nous discutons dans le calme avec le responsable de l’endroit qui se montre ouvert.»

Pour marquer les esprits, les membres du collectif ont choisi de se déguiser en pingouins et d’afficher le slogan: «Les pingouins ont chaud, les pauvres ont froid! «. Des tracts ont également été distribués aux automobilistes «afin de dénoncer le rôle de Total et son utilisation des énergies fossiles dans le réchauffement climatique.» Les activistes de Total-y-Terre entendaient poursuivre leur action jusqu’à l’arrivée de la police.