JOBAT 1

« Cravate Solidaire »pour l’accès à l’emploi

-Minerva Studio – Fotolia

Trouver la tenue idéale pour un entretien? La «Cravate Solidaire» conseille et rappelle l’importance de l’apparence dans la recherche d’emploi.

«L’habit ne fait pas le moine… mais y contribue largement», telle est la maxime de La Cravate Solidaire, une ASBL spécialisée dans l’insertion dans le monde de l’emploi. Et cela est d’autant plus vérifiable lors d’un entretien d’embauche où le recruteur se fait une idée du candidat en quelques secondes simplement en se fiant à l’apparence. Une étude réalisée auprès des services de ressources humaines montre que l’apparence et le savoir-être en entretien représentent 70% de leur prise de décision.

Pour répondre aux jugements précoces sur l’apparence, le principe de La Cravate Solidaire est simple: «Donner gratuitement une tenue professionnelle adaptée à toute personne qui se prépare à un entretien d’embauche ou pour les premiers jours de travail», résume Karim Abouhafes, le cofondateur et président de La Cravate Solidaire Belgique. «Car ce n’est pas toujours évident de s’habiller pour un entretien d’embauche… »

Quelles sont les bonnes règles de présentation? Que porter dans de telles circonstances? «S’équiper d’un costume, d’un blazer, d’un tailleur, d’un sac à main… peut vite devenir coûteux et atteindre une dépense de 400€. Notre mission est donc de lutter contre toute discrimination à l’embauche et de faciliter l’accès à l’emploi. »

La cible? Toute personne à la recherche d’emploi: stagiaires, jeunes diplômés, travailleurs en reconversion… «Notre public cible est de tous âges, vient de tous les horizons, francophone ou néerlandophone, et convoite des postes très variés. » La Cravate Solidaire ne fait bien sûr pas l’apologie du costume-cravate, «mais nous expliquons l’importance de l’apparence dans la sphère professionnelle. »

S’habiller pour le coaching

La mission de l’ASBL s’organise en deux ateliers gratuits et adaptés à chaque candidat. Premièrement, le candidat se voit conseillé sur son apparence par un conseiller en image professionnel qui va étudier les couleurs et le «look» qui favorisent le physique du candidat et le mettent en valeur. Ils choisissent ensemble des vêtements appropriés à un entretien.

Ensuite, en seconde phase, le candidat habillé est reçu par un conseiller en RH expérimenté pour un entretien blanc.

Antenne belge

La Cravate Solidaire est née en France en 2012. Depuis début 2015, son antenne belge s’est installée en Belgique. Elle a déjà pu coacher une vingtaine de demandeurs d’emploi, avec succès à la clé pour certains.