Pologne: au Pays des 1 000 lacs

Eda

La Warmie-Mazurie en Pologne est baptisée la «région des 1 000 lacs».On en compte en réalité plus de 2 000, qui se chevauchent, s’enlacent, se frôlent…

Pour le touriste, la Pologne se résume souvent à Varsovie ou Gdansk, ville côtière du nord, très touristique elle aussi. S’aventurer hors des sentiers battus, en Warmie-Mazurie par exemple, au nord-est de la Pologne, vous réserve pourtant de belles surprises. Tout spécialement à ceux qui aiment l’authenticité, la nature, le pittoresque et la flânerie.

À environ deux heures de voiture de Gdansk, on plonge au cœur d’une nature préservée, dense, riche, variée, qui oscille entre forêts de pins, champs et lacs… La Mazurie est la région de Pologne la plus respectueuse de l’environnement, la plus propre aussi. Elle fait partie des «poumons verts» du pays et ce sont d’ailleurs ces paysages préservés qui ont permis à la région de développer ces dernières années le tourisme et les loisirs.

Paradis des marins

La Mazurie, c’est aussi et surtout le «Pays des 1 000 lacs» qui se concentre sur l’est. Dans les faits, on en recense bien plus, près de… 2 000, d’une superficie de plus d’un hectare. Des lacs magnifiques qui sont laissés à l’état sauvage ou qui développent des activités sportives et touristiques. Le paradis des marins en somme… Les Polonais «vont au lac» un peu comme les Belges se rendent à la côte. Ils y pratiquent bateau, kayak, surf, pédalo, nage… Le plus long lac, celui de Jeziorak, s’étend sur 27 km et les plus grands sont ceux de Sniardwy (113 km2 ) et de Mamry (104 km2 ). À Mikolajki, appelée la «capitale d’été de Pologne», se croisent des centaines de bateaux de plaisance et de yachts de luxe. Tous ces lacs ont une spécificité et non des moindres: ils forment un réseau, via des canaux qui les relient. On peut donc passer de l’un à l’autre avec une petite embarcation et découvrir un paysage naturel assez incroyable sur 200 km de voies navigables. Les Grands Lacs de Mazurie se trouvent parmi les 28 plus beaux endroits du monde, pas loin du Grand Canyon et du Vésuve…

Qu’on se trouve en ville ou à la campagne, la Mazurie, qui a la plus faible densité de population du pays, invite à déconnecter. La région se visite au ralenti, dans un esprit de détente, de calme, de flânerie. En chemin, on s’arrête pour observer une volée de cigognes ou pour photographier une de ces petites chapelles typiques qui bordent les routes. Même les grandes villes sont loin de l’agitation et de la frénésie de nos centres urbains. De nombreuses villes de Mazurie font d’ailleurs partie du réseau Cittaslow, adhérant à un mode de vie sans hâte… Le touriste se mettra au diapason, de lui-même, inconsciemment. Il prendra le temps de visiter «piano» les traces de la culture et de l’ancienne Pologne, dont les châteaux gothiques, les églises, les résidences, liés à l’histoire des Prussiens et des chevaliers teutoniques.