BRABANT WALLON

La fin des VAP, les voitures partagées

Suite à une initiative lancée en 2009, les VAP, reconnaissables par un panneau vert reprenant les initiales de l’association, représentent un système de covoiturage de proximité mettant en contact les navetteurs et les automobilistes se déplaçant dans la même direction.
Suite à une initiative lancée en 2009, les VAP, reconnaissables par un panneau vert reprenant les initiales de l’association, représentent un système de covoiturage de proximité mettant en contact les navetteurs et les automobilistes se déplaçant dans la même direction. -Eda

Faute de soutien majeur des communes et du TEC, mais surtout faute de navetteurs en suffisance, les responsables de l'ASBL VAP (Voitures à plusieurs) ont décidé de mettre fin au projet. Ils cherchent des repreneurs d’ici la fin de l’année.

Rappelons que, suite à une initiative lancée en 2009, les VAP, reconnaissables par un panneau vert reprenant les initiales de l’association ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 22 des 97 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?