MUSIQUE - SESSION ACOUSTIQUE

Live buzz : Le retour de Selah Sue

On l’a découverte en 2010 avec Raggamuffin, voix soul, tube imparable. Puis un premier album éponyme l’année d’après, dont elle a écoulé un million d’exemplaires et qui l’a emmenée sur les scènes du monde entier. Et revoilà Selah Sue avec son deuxième album, Reason.

Depuis le premier album, pas mal de choses ont changé dans sa vie… « C’est vrai, dit-elle. C’est pour ça que j’ai appelé mon album "Reason", parce qu’après la sortie du premier, je suis devenue en quelque sorte le boss d’une équipe de 10 personnes, qui ont tous au moins 10 ans de plus que moi. J’ai travaillé avec des producteurs qui ont un ego énorme, donc j’ai dû user de beaucoup de diplomatie pour m’imposer et arriver à faire l’album que je voulais vraiment faire. Ça n’a pas été facile ».

Quatre ans, c’était long ou c’était nécessaire ?
Après la sortie du premier album, la tournée a duré deux ans et demi. J’ai joué partout dans le monde, c’est pour ça que ça a pris autant de temps. Puis, j’ai pris quatre mois pour tout écrire, ça a été assez vite. Mais après ça, j’ai dû attendre un an pour que les producteurs soient prêts, qu’ils soient libres. C’est ça qui a été le plus dur : le fait de devoir attendre si longtemps. J’étais impatiente, je n’avais rien à faire, mes chansons étaient écrites, j’avais envie de les enregistrer et d’avancer.

Selah Sue nous a offert une session acoustique de deux titres. Le premier, Alone, dans notre première vidéo ci-dessus.

Nous vous invitons à régler le niveau de lecture sur HD pour une qualité d'image et de son optimale.


Votre façon de chanter a changé aussi, elle est plus nuancée…

Oui, je pense que c’est parce que j’ai appris à mieux connaître ma voix ces dernières années, parce que j’ai dû chanter tous les jours et forcément, c’est comme ça qu’on apprend mieux. Je savais mieux aussi où je voulais aller avec ma voix, j’ai fait beaucoup d’harmonies vocales aussi, ce que je n’avais pas fait sur le premier album.

Son deuxième titre, Reason, dans notre vidéo ci-dessous.

De quoi êtes-vous le plus fière sur cet album ?

Il y a quelques chansons que je trouve vraiment bien. Ce sont pour la plupart des chansons que j’ai écrites à la guitare. Il y a « Always Home », l’avant-dernière. J’en suis très fière. J’aime bien le rythme, les paroles, ça va bien tout ensemble.

« Together », c’est la première chanson d’amour que vous écrivez ?

C’est vrai. Je pense qu’avant ça, sur le premier album j’étais trop centrée sur moi-même, trop occupée à essayer de comprendre qui j’étais. Je n’étais pas ouverte à l’amour. Mais ces dernières années, oui. Je ne pensais pas que j’écrirais sur un truc aussi cliché, mais quand vous le vivez, c’est impossible de ne pas le faire.

Vous avez joué partout. Est-ce que la Belgique, ça reste spécial ?

C’est très différent. Je suis toujours plus stressée en Belgique, parce que la plupart du temps, mes amis, ma famille viennent. Ils ont tous un avis, les journaux aussi et je les lis. Donc pour moi la Belgique, c’est particulier. Le public lui-même est plus réservé, un peu plus froid qu’ailleurs. Mais ça me va, je suis Belge aussi et je suis sans doute aussi un peu réservée quand je vais voir un show.

"Reason", Warner. Sortie le 27 mars. Selah Sue sera en concert le 18 avril au Lotto Arena.

Selah Sue sur internet.

Toutes nos sessions acoustiques Live buzz.