Des Bruxellois poètes? Non peut-être!

Lançant une campagne de financement participatif pour réaliser leur nouveau projet, sept comédiens et un ingénieur du son, issus du conservatoire de Bruxelles, interrogent les passants sur leur amour de la poésie.

 

"Nous avons réalisé un micro-trottoir sur la Grand-Place de Bruxelles", explique Laurie Willieme, l'une des comédiennes composant la troupe qui se nomme Thalie Evolée. Leur but: rendre la poésie accessible à tous. "On nous dit généralement que c'est pas à la mode, chiant, pompeux... Or nous voulons changer cette image."

Comment? L'équipe de Thalie Envolée réalise notamment des enregistrements de textes de poètes tombés dans le domaine public et les diffuse ensuite, sur internet, sous licence libre, pour que chacun puisse se les approprier.

"Nous avons commencé ce projet alors que nous étions étudiants au conservatoire de Bruxelles. Nous étions dans la même année et nous partagions cet amour de la poésie. Nous avons été inspiré par le site Musopen qui diffuse gratuitement au public des enregistrements, des partitions et des livres, sans retriction de copyright", explique Laurie.

Du hobby au métier professionnel

Mais désormais, les huit complices sont entrés dans la vie professionnelle, comédiens et/ou professeurs de théatre pour la plupart. Ils auraient dès lors besoin d'un petit coup de pouce financier de la part du public pour développer leur passe temps, et plus particulièrement enrégistrer un nouvel opus sur la poésie romantique. "Et pourquoi pas commencer des partenariats et rendre cette activité rentable", ajoute Laurie.

C'est pourquoi, ils ont commencé une campagne de financement participatif sur le site Ulule.fr. Ils espèrent ainsi récolter 2500 euros, principalement pour rémunérer les artistes. En contrepartie, vous recevrez par exemple le calendrier dénudé de l'équipe de Thalie Envolée. Comme quoi, la poésie, c'est encore sexy.