« Marbie Star » conteste un magritte

«Marbie star de Couillu les 2 Églises» a atteint la barre des 8 500 entrées. Un bon score… pour un film belge francophone.
«Marbie star de Couillu les 2 Églises» a atteint la barre des 8 500 entrées. Un bon score… pour un film belge francophone.-marbiestar.be

Polémique autour du magritte du premier film. Battue dans la dernière longueur, la production de «Marbie Star» soupçonne une manipulation. Et attaque.

Le magritte du premier film, décerné au film d’André Logie, Je te survivrai, a-t-il été manipulé? En tout cas, son principal concurrent, Dominique Dubuisson, producteur de Marbie, star de Couillu les 2 Églises , malheureux deuxième, est prêt à aller devant le tribunal civil si la date de clôture initiale du vote désignation par le public n’est pas rétablie. Ce qui entraînerait la disqualification du vainqueur…

Créé «hors système» grâce au soutien d’entreprises et de citoyens carolo, Marbie star a remporté un joli succès en salle, avec 8 500 entrées. Une réelle performance pour un premier film. C’est à ce titre, entre autres, qu’il s’est retrouvé en compétition avec six autres premiers films belges francophones, la seule catégorie où le public décerne la récompense, via internet. Un prix qui lui a échappé. Mais des faits troublants et des couacs dans la procédure du concours ont incité le producteur de Marbie star à contester.

Dominique Dubuisson relève d’abord que le concours n’a pas été authentifié par un huissier. Il retient aussi qu’il n’a été averti du début du vote que quatre jours après le début. L’impact sera limité. Mais surtout, il apprendra, en décembre, que le concours, qui devait s’achever le 15 janvier conformément au règlement, est prolongé jusqu’au 25. Sans explication, dit-il. En outre, un bug de trois heures se produira ce jour-là. «Que s’est-il produit pendant ce temps?» demande le producteur.

La voie judiciaire

Je te survivrai l’emportera, à la surprise de professionnels présents à la soirée de gala et à l’opposé de l’article d’un journaliste bien informé, dit-on dans le clan Marbie star. Qui décide de recourir à la voie judiciaire.

Me Jean-Claude Derzelle obtiendra la saisie des données du vote et se rendra chez le webmaster du site de vote accompagné d’un huissier. Ce qui en ressort, c’est que les dix jours de vote supplémentaires ont été déterminants. Alors que, jusqu’au 15, Marbie Star survolait le concours et que tous les films en lice progressaient de façon linéaire, Je te survirai a bondi de façon exponentielle, de 500 à 1696 votes, Marbie échouant à 1310 votes.

Surprenant, pour le clan Dubuisson, qui observe que le pourcentage de votants pour les vainqueurs précédents par rapport au nombre d’entrées était de 9 et 12%, et de 15% dans le cas de Marbie: ici, le vainqueur atteint… 141%. Mais surtout, le webmaster binchois a révélé que deux personnes de l’Académie André Delvaux, organisatrice des magrittes, avaient eu accès aux résultats précis en cours de vote. Dont le frère du producteur du film gagnant, directeur des acquisitions à BeTV, la chaîne où est en principe diffusé le film vainqueur… Etant ainsi mis au parfum, ont-ils pu influencer le résultat en mobilisant particulièrement leurs troupes?

Autant d’éléments qui ont motivé Dubuisson & Co dans leur démarche en justice. Dans l’intérêt des magrittes et du cinéma belge, disent-ils.

Suivez notre page Culture sur Facebook