CINÉMA

L’équipe du film « Marbie, star de couillu les deux églises » attaque les Magritte

-EdA

Dominique Dubuisson et Dominique Smeets, producteur et réalisatrice du film «Marbie, star de couillu les deux églises», ont fait état d’un certain nombre de soupçons entourant l’attribution du Magritte du meilleur premier film à l’œuvre «Je te survivrai».

Leur long-métrage en compétition pour ce prix aurait selon eux été en tête des votes du public durant plusieurs semaines avant de «mystérieusement» se faire dépasser.

L’équipe du film «Marbie, star de couillu les deux églises» a dénoncé notamment l’absence d’un huissier susceptible de veiller au bon respect de la procédure ainsi que des changements de date pour le terme de la période des votes.

Son avocat a introduit dernièrement une requête en référé auprès de la présidente du tribunal de première instance de Charleroi pour obtenir les résultats du vote auprès du webmaster. «Les déclarations du webmaster effectuées devant huissier indiquent que pendant très longtemps, le film Marbie a été en tête des scores. Le webmaster a communiqué l’évolution des scores à des membres de l’académie Delvaux, qui est titulaire des Magritte, avant le terme des votes», a affirmé l’avocat Jean-Claude Derzelle.

Selon Dominique Dubuisson, qui s’appuie sur les données obtenues auprès du webmaster, l’évolution des votes est linéaire pour l’ensemble des films sauf pour «Je te survivrai», qui du 15 au 25 janvier a vu sa courbe prendre une ascension verticale «surprenante».

Me Derzelle a demandé à l’académie Delvaux de disqualifier le film ‘Je te survivrai’. Au nom de ses clients, il se réserve le droit d’intenter une action devant un tribunal civil.

Panache Productions et l’académie Delvaux rejettent les accusations

Panache Productions, la société qui a produit le film «Je te survivrai», gagnant du Magritte du meilleur premier film, et l’Académie André Delvaux ont réagi vendredi dans un communiqué aux accusations de manipulation. Ils évoquent un cas de diffamation.

Contacté, Frédéric Delcor, un des administrateurs de l’académie Delvaux a indiqué que les services d’un huissier avaient été sollicités à la suite de la contestation des résultats et que celui-ci les avait avalisés. Concernant le report du terme des votes, Frédéric Delcor l’a justifié par la possibilité d’impliquer des centres culturels supplémentaires dans la procédure de vote.

L’équipe de «Marbie, star de couillu les deux églises» dénonce par ailleurs des communications entre le webmaster qui récoltait les votes et des membres de l’académie alors que le scrutin n’était pas terminé. Frédéric Delcor n’a pas nié ces communications. Elles se justifient selon lui par la nécessité d’informer les équipes de Be TV pour que celles-ci puissent organiser au mieux la cérémonie de remise des Magritte.