APRÈS CHARLIE

Un journal satirique belge « façon Charlie »

Alors que Charlie Hebdo sort un nouveau numéro après six semaines sans parution, et un peu moins de deux mois après l’attentat, un nouveau journal satirique voit le jour en Belgique: «Même pas peur».

Près de 50 dessinateurs, artistes, journalistes, écrivains… ont décidé d’y contribuer bénévolement. Sondron, Kanar Pad’R ou Martin Leroy y crayonnent furieusement. Quelques grands noms du monde artistique ou littéraire y apposent leurs pensées: Massimo Bortolini, Colette Nys-Mazure, André Clette…

«Même pas peur» se définit comme une réponse au «Charlie Bashing» qui accuse le journal satirique français de charrier racisme, islamophobie, sexisme… Les auteurs de «Même pas peur» estiment que ceux qui s’élèvent contre la vague Charlie «restent enfermés dans un schéma de pensée constitué d’un angélisme ambiant et hypocrite, dont pour finir le seul but est de garder des franges de la population dans un asservissement permettant la paix sociale».

Le journal satirique sort à l’occasion de la foire du livre. Il y a sera disponible au prix de 2,50€. «Peut-être que ce journal n’est que le début d’une aventure éditoriale qui pourrait ouvrir de nouveaux horizons dans la presse belge, écrit le rédacteur en chef, Jean-Philippe Querton. Y a-t-il de la place dans ce pays pour un organe de presse résolument irrévérencieux, totalement irrespectueux, farouchement libertaire et sauvagement indépendant? C’est à vous d’en décider.»