ASSISES DE LIÈGE -

Ihsane Jarfi : les plaidoiries des parties civiles débuteront ce mercredi

Les parties civiles ont annoncé au moins 8 heures d’argumentation.
Les parties civiles ont annoncé au moins 8 heures d’argumentation.-IMAGEGLOBE

Les premières interventions des avocats auront lieu jeudi devant la cour d’assises de Liège au procès des accusés de l’assassinat d’Ihsane Jarfi. Les parties civiles, qui ont annoncé au moins 8 heures d’argumentation, plaideront dès ce mercredi après-midi.

Après avoir écouté plus de 140 témoins, les jurés de la cour d’assises de Liège devront encore entendre les interventions de toutes les parties au procès de Mutlu Kizilaslan, Jérémy Wintgens, Jonathan Lekeu et Eric Parmentier, les accusés de l’assassinat d’Ihsane Jarfi. Une semaine sera consacrée à ces différentes interventions.

Les parties civiles entameront leurs plaidoiries mercredi après-midi. Elles ont annoncé plus de 8 heures d’argumentation. Les premiers avocats qui plaideront seront ceux qui défendent les intérêts de Suger Depret dans le dossier relatif à son agression commise en octobre 2011. Ensuite, les avocats de la famille d’Ihsane Jarfi présenteront leurs plaidoiries. Ces premières interventions seront suivies de celles des conseils du compagnon d’Ihsane Jarfi, de la maman de son filleul, du Centre pour l’égalité des chances et de l’association Arc-en-ciel. Ces plaidoiries des parties civiles se prolongeront durant la journée de jeudi.

Jeudi, après les parties civiles et selon le temps disponible restant, le ministère public présentera son réquisitoire. Il devrait durer quatre heures et sera prononcé par l’avocat général Marianne Lejeune et le substitut délégué Murielle Radoux.

Les plaidoiries de la défense débuteront vendredi. La défense a réclamé une demi-journée de plaidoiries par accusés. Les avocats d’Eric Parmentier interviendront les premiers, suivis de ceux de Jonathan Lekeu, Jérémy Wintgens et Mutlu Kizilaslan. En raison de la grève générale du 15 décembre, l’audience du lundi a été annulée. Les plaidoiries de la défense auront lieu jusque mardi au minimum. Elles pourraient aussi se prolonger mercredi.

A l’issue de ce premier tour d’interventions, les différentes parties auront encore la parole pour de brèves répliques. Ensuite, le jury devrait être envoyé en délibération mercredi soir ou jeudi en cours de journée. Ces délibérations auront lieu dans un hôtel sécurisé, où le jury travaillera à huis-clos. Il est impossible d’estimer au préalable la durée de la délibération du jury.