«La Gaieté» a fait place à un tas de gravats