-

J-F Letulle: la police perméable au discours de l’extrême droite?

Jean-François Letulle conserve beaucoup d’empathie pour son précédent métier et ceux qui l’exercent.
Jean-François Letulle conserve beaucoup d’empathie pour son précédent métier et ceux qui l’exercent.-EdA

Ancien policier, aujourd’hui prof, le Tournaisien Jean-François Letulle a étudié la perméabilité de la police à l’extrême-droite.

«Police: le bras armé de notre démocratie. Prêter serment à son pays et voter extrême droite, notre police est-elle fragilisée?» C’est le titre, assez long, qu’a donné Jean-François Letulle, à son mémoire de sciences politiques qui vient d’être publié par les Éditions universitaires européennes, une maison allemande spécialisée dans ce type d’ouvrages.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 56 des 710 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?