ORP-JAUCHE

Des instits peintres face au vandalisme

les trois institutrices de l’école, Anne Ghenne, Liliane Mathieu et Françoise Dubois ont rénové avant d’accueillir des taggeurs.
les trois institutrices de l’école, Anne Ghenne, Liliane Mathieu et Françoise Dubois ont rénové avant d’accueillir des taggeurs.-EdA

Les élèves de l’école de Folx-les-Caves ont présenté leur travail de l’année sur le vandalisme. L’occasion aussi d’inaugurerle préau rénové.

Durant l’année scolaire, les 60 élèves de l’école communale Christian Merveille de Folx-les-Caves ont planché sur le vandalisme. Ils ont présenté leurs travaux au public lors d’une soirée festive ce premier vendredi de juin. Les petits des maternelles ont présenté un jeu géant Stop au vandalisme, les 1, 2 et 3 primaires de petites saynètes sur le vandalisme au RAVeL, aux arrêts d’autobus ou à l’école même et les grands un journal télévisé résultant d’une enquête publique menée dans le village.

Ces travaux sur le vandalisme auront une suite en octobre prochain lors d’une soirée à laquelle seront invités les citoyens d’Orp-Jauche et des personnalités du domaine (avocat, policier, psychologie…) pour faire le point et trouver des remèdes à cet épineux sujet du vandalisme.

Mais le point d’orgue de cette soirée sur le vandalisme a été l’inauguration du préau totalement rénové de l’école. Avec la bénédiction de la directrice Isabelle Soir, ce sont les trois institutrices de l’école, Anne Ghenne, Liliane Mathieu et Françoise Dubois, qui ont de leur propre initiative et avec beaucoup d’huile de bras, rénové ce préau d’une quarantaine de mètres carrés: «Notre préau avait été vandalisé par des tags et graffitis de très mauvais goût. On a donc décidé de le rénover sans aide communale. Pour financer cette opération, on a organisé une marche citoyenne parrainée qui a connu le succès.»

Et avec les bénéfices de cette marche, les institutrices ont pu engager deux taggeurs pros, Kevin et Geoffrey. Liliane Mathieu: «On a retroussé nos manches pour remettre en bon état les murs intérieurs du préau en les repeignant notamment d’une couche de latex et ce à la demande de Kevin et Geoffrey. Ces derniers sont aussi venus en classe à plusieurs reprises pour s’inspirer des désirs des enfants concernant les thèmes des graffitis du préau.»

Et finalement, on peut parler de véritables œuvres d’art pour ce préau rénové. Un petit coup d’œil à ce préau est à conseiller lorsqu’on passe devant la petite école communale de Folx-les-Caves.