andenne -

Andenne approuve le classement du site «Bois de Mâle Plume» à Thon-Samson

Le député-bourgmestre Claude Eerdekens a remercié le ministre Di Antonio (cdH) et critiqué le retard pris par le ministre wallon de l’Aménagement du territoire, Philippe Henry (Ecolo), dans la modification du plan de secteur visant à requalifier la zone d’extraction de Mâle Plume en zone forestière.
Le député-bourgmestre Claude Eerdekens a remercié le ministre Di Antonio (cdH) et critiqué le retard pris par le ministre wallon de l’Aménagement du territoire, Philippe Henry (Ecolo), dans la modification du plan de secteur visant à requalifier la zone d’extraction de Mâle Plume en zone forestière. -Belga

«Bois de Mâle Plume»: Andenne a donné le feu vert au classement du site. Le député-bourgmestre Claude Eerdekens n’a pas épargné Philippe Henry (Ecolo).

Le conseil communal d’Andenne a approuvé ce vendredi soir le classement du site «Bois de Mâle Plume», à Thon-Samson, dans le cadre de la procédure, en cours, de classement du site où la société néerlandaise Van Nieuwpoort et le groupe belge Solvay souhaitent exploiter un gisement de calcaire. En septembre dernier, le ministre wallon du Patrimoine Carlo Di Antonio avait inscrit le site sur la liste de sauvegarde du Patrimoine wallon, bloquant le dossier pendant un an.

Le député-bourgmestre Claude Eerdekens a remercié le ministre Di Antonio (cdH), critiquant le retard pris par le ministre wallon de l’Aménagement du territoire, Philippe Henry (Ecolo), dans la modification du plan de secteur visant à requalifier la zone d’extraction de Mâle Plume en zone forestière. «Pendant cinq ans, le ministre Henry n’a pas, ou très peu, avancé. On se demande à quoi il a pu servir, sauf à donner des permis éoliens à tout va...», a lancé le bourgmestre socialiste.

Le cdH, parti d’opposition, regrette également ce retard. «On essaie de trouver un justificatif pour comprendre ce retard. Un tel dossier prend normalement trois ans, nous sommes maintenant à six années! Je vous demande de vous enquérir de la question tant que vous êtes député wallon, avant les élections», a demandé Étienne Sermon, conseiller communal, au bourgmestre.

La consultation des communes s’inscrit dans la procédure de classement du site, de même qu’une étude et une enquête auprès des riverains, notamment.